PHILOSOPHIE DU PROJET & CANDIDATURES / PANORAMA DES RÉSIDENCES [ 1991 - 2017 ]
Liste des artistes en résidence 1991 / 2017
2017Jimmy RICHER
Floryan VARENNES
Céline LASTENNET
Sabrina VITALI
2016Lou-Andréa LASSALLE
Amélie BERRODIER
Charlotte BARRY
Léa DUMAYET
2015Thomas MALENFANT
Pauline TOYER
Julie CHAFFORT
Nathalie LA HARGUE
2014Théodora BARAT
Béranger LAYMOND
Gabrielle HERVEET
Elisabeth SCHNEIDER
2013Simon THIOU
Romain RAMBAUD
Christelle ENAULT
2012Joo HEE YANG
WINSHLUSS
Claude LEVEQUE
Bérénice MERLET
Anouk BERENGUER
2011Sarah GARZONI
Evgenija WASSILEW
Jannick GUILLOU
Laura WHITE
2010Nino LAISNE
Vincent CARLIER
Benjamin DUFOUR
Charlotte PUERTAS
2009Benoit MENARD
Elodie BOUTRY
Samir RAMDANI
Suzanne HUSKY
2008Eva TAULOIS
Astrid KORNTHEUER
Marie MOREL
Roland FUHRMANN (Allemagne)
2007Mélanie BERGER
Raphaële de GOROSTARZU
Anne-Laure BOYER
Rabea EIPPERLE (Allemagne)
2006Henni ALTFAN
Régis BAUDY
Julia PALLONE
Sylvain BOURGET
Nicolas GUIOT
Emeric HAUCHARD
2005Aeneas WILDER (Ecosse)
Michelle ALLARD (Canada)
Wilson TROUVE
Cédric COTTAZ
2004Sébastien VONIER
Lucie CHAUMONT
Vincent MAUGER
Julie LEGRAND
2003Laurent VAILLER
Nicolas SIMARIK
Jagna CIUCHTA
Caroline MOLUSSON
2002Nobuyuki TAKAHASHI (Japon)
Guillaume PINARD
Babeth RAMBAULT
Chrysa CHOUMETI
Florian BALZE
2001Sayaka AKIYAMA
Ulrika BYTTNER
Agnès HARDY
Hervé COQUERET
Nathalie SIX
2000Tomoko MAEZAWA
Freddy BERNARD
Bertrand DIACRE-PIEPLU
Christophe DUBOIS
Aurélie RONCIN
1999Séverine MONEUSE
Yasulo IBA (Japon)
Frédéric LEFEVER
Jean-Marc BERGUEL
1998François DURIF
Anne-Sophie DESOBLIN
Sabine GODEFROY (SABDAM)
Takanobu KOBAYASHI (Japon)
Jean-Guillaume GALLAIS
Emmanuelle SAMSON
1997Virginie DELANNOY
Marika BUHRMANN
Asako TOKITSU (Japon)
Rémy UCHEDA
Maud REVEL
1996Ludovic LIGNON
Seigen KYU (Japon)
Liliane VIALA et Pierre DUMONTHIER
Audry LISERON-MONFILS
Emmanuel LOUISGRAND
Gilles PICOUET
1995Sebastian GORDIN (Argentine)
Isabel BRETONES
Keita EGAMI (Japon)
Didier COURBOT
Pascal BROCCOLICHI
Maxime GONZALES
1994Baptiste ROUX
Guy CHEVALIER
Kenjiro OKAZAKI (Japon)
Olivier LEROI
Daniel FARNAUD
Xavier BOUSSIRON
1993H3 - Agathe HOUDAYER et Philippe HELAINE
Eric ARLIX
Tokihiro SATOH (Japon)
Stefan BOHNENBERGER (Allemagne)
Patrick VEYSSIERE
DSM - Isabelle CHEMIN et Guido HUBNER
1992Christophe BALLANGE
Emmanuel ARAGON
Ko KASHIWAGI (Japon)
Geneviève BURKARDT (Suisse)
1991René RIOU
Marika PERROS
Véronique MATTEUDI
Rosario MINEO
Satoko MASUDA (Japon)
Lucie CHAUMONT // 2004 //
     



Née en 1976 à Médéa (Algérie).
Elle vit et travaille à Paris.

(…) Comment comprendre cet attachement si fort au principe de ramener à la surface, de mettre à découvert ? Peut-être par désir d’intensifier des détails, des indices, par souci d’obéir à un impératif de vérification. Je le sais bien, creuser, faire apparaître, reconstituer, dans ces actions qui se répondent, le sentiment de familiarité n’est pas sans avoir avec le sentiment d’étrangeté d’évidentes analogies. Dans l’un comme dans l’autre, la même chose importe, c’est la qualité de la relation que nous entretenons avec le monde qui nous environne mais qui se révèle, à force de déductions et d’inductions. Ou bien il semble tout proche, ouvert, accessible et pourtant se referme, se refuse comme une énigme brutale. Ou bien, apparemment lointain, éloigné, incertain, il se découvre à portée de la main. (…) J’ai retrouvé hier dans mes notes cette phrase d’Italo Calvino : « Sous terre, rien ne se perd ou, du moins le maximum d’information est conservé. » ( …) Il ne s’agit pas de recréer les événements tels qu’ils se sont passés, mais de rester disponible aux éléments demeurés longtemps enfouis dans une zone obscure. Ils resurgissent sous forme de sensations, d’échos, d’images indécises. Il s’agit de retrouver les traces laissées par une vie, une histoire, un passé, transformées par le temps, la mémoire, l’imaginaire. La connaissance que l’on atteint ainsi inclut des éléments multiples sans exclure le mensonge. (…) Les données objectives, les documents d’archives font pour l’instant défaut. Les indications fournies sont éparses, morcelées, sans datation précise. (…) Comment évoquer cette impossibilité ? En disant d’abord ce qui paraît simple ou se dégage au moins raisonnablement de l’opacité. (…) J’avais déjà acquis l’habitude d’être confronté à une certaine ignorance, mais là, c’était tout autre chose. Aujourd’hui encore, je n’arrive pas à bien saisir ce que j’ai ressenti à ce moment-là. L’impression de tomber tout à coup dans un trou noir. Au début, je ne voyais rien, puis mes mains commencèrent à découvrir des fragments, des débris, des signes. J’ai finalement compris que pour sortir de cette impasse, il me fallait apprendre à les assembler, les classer, les déchiffrer. (…) Il faut accepter le rapport difficile du sens et du non-sens pour comprendre ce qu’ensemble ils ne cessent de suggérer, sur deux points essentiels qui finalement n’en font qu’un. D’un côté, ces éléments éclatés qui peuvent paraître abstraits ou indéfinissables, sont aussi empreints d’une grande violence. De l’autre, ils sont encore, avec une singulière exigence, mot et image. (…) L’affaire est sérieuse, elle dépasse largement les questions de tempérament et de compétence. La discussion est inutile. C’est avant tout une manière de se débarrasser des problèmes. Je n’en démordrai pas. Il faut aller voir ce qui se passe concrètement dans toutes les strates du terrain. (…) On en arrive à des assimilations troublantes. (…) Je dirai volontiers que ce qui récapitule ces précieuses leçons tient en une seule prescription : être attentif non seulement aux constantes et aux motifs généraux, mais aussi aux petites insistances qui surgissent ici et là. (…) Je recompose l’éparpillé et donne forme à l’informe. Mais les énigmes résolues perdent aussitôt tout attrait, (…) fragments ajustés (…) faire basculer la perception (…) Au bout du compte, tout doit se passer comme si rien n’était advenu. (…) J’ai fini par céder, abandonner la partie.

Didier ARNAUDET

Lucie CHAUMONT
Artiste en résidence à Monflanquin
de mars à juin 2004
Catalogue 16 pages couleurs – 16 x 21 cm . + Couverture
Photographies couleurs
Texte : Didier Arnaudet
Epuisé