PHILOSOPHIE DU PROJET & CANDIDATURES / PANORAMA DES RÉSIDENCES [ 1991 - 2017 ]
Liste des artistes en résidence 1991 / 2017
2017Jimmy RICHER
Floryan VARENNES
Céline LASTENNET
Sabrina VITALI
2016Lou-Andréa LASSALLE
Amélie BERRODIER
Charlotte BARRY
Léa DUMAYET
2015Thomas MALENFANT
Pauline TOYER
Julie CHAFFORT
Nathalie LA HARGUE
2014Théodora BARAT
Béranger LAYMOND
Gabrielle HERVEET
Elisabeth SCHNEIDER
2013Simon THIOU
Romain RAMBAUD
Christelle ENAULT
2012Joo HEE YANG
WINSHLUSS
Claude LEVEQUE
Bérénice MERLET
Anouk BERENGUER
2011Sarah GARZONI
Evgenija WASSILEW
Jannick GUILLOU
Laura WHITE
2010Nino LAISNE
Vincent CARLIER
Benjamin DUFOUR
Charlotte PUERTAS
2009Benoit MENARD
Elodie BOUTRY
Samir RAMDANI
Suzanne HUSKY
2008Eva TAULOIS
Astrid KORNTHEUER
Marie MOREL
Roland FUHRMANN (Allemagne)
2007Mélanie BERGER
Raphaële de GOROSTARZU
Anne-Laure BOYER
Rabea EIPPERLE (Allemagne)
2006Henni ALTFAN
Régis BAUDY
Julia PALLONE
Sylvain BOURGET
Nicolas GUIOT
Emeric HAUCHARD
2005Aeneas WILDER (Ecosse)
Michelle ALLARD (Canada)
Wilson TROUVE
Cédric COTTAZ
2004Sébastien VONIER
Lucie CHAUMONT
Vincent MAUGER
Julie LEGRAND
2003Laurent VAILLER
Nicolas SIMARIK
Jagna CIUCHTA
Caroline MOLUSSON
2002Nobuyuki TAKAHASHI (Japon)
Guillaume PINARD
Babeth RAMBAULT
Chrysa CHOUMETI
Florian BALZE
2001Sayaka AKIYAMA
Ulrika BYTTNER
Agnès HARDY
Hervé COQUERET
Nathalie SIX
2000Tomoko MAEZAWA
Freddy BERNARD
Bertrand DIACRE-PIEPLU
Christophe DUBOIS
Aurélie RONCIN
1999Séverine MONEUSE
Yasulo IBA (Japon)
Frédéric LEFEVER
Jean-Marc BERGUEL
1998François DURIF
Anne-Sophie DESOBLIN
Sabine GODEFROY (SABDAM)
Takanobu KOBAYASHI (Japon)
Jean-Guillaume GALLAIS
Emmanuelle SAMSON
1997Virginie DELANNOY
Marika BUHRMANN
Asako TOKITSU (Japon)
Rémy UCHEDA
Maud REVEL
1996Ludovic LIGNON
Seigen KYU (Japon)
Liliane VIALA et Pierre DUMONTHIER
Audry LISERON-MONFILS
Emmanuel LOUISGRAND
Gilles PICOUET
1995Sebastian GORDIN (Argentine)
Isabel BRETONES
Keita EGAMI (Japon)
Didier COURBOT
Pascal BROCCOLICHI
Maxime GONZALES
1994Baptiste ROUX
Guy CHEVALIER
Kenjiro OKAZAKI (Japon)
Olivier LEROI
Daniel FARNAUD
Xavier BOUSSIRON
1993H3 - Agathe HOUDAYER et Philippe HELAINE
Eric ARLIX
Tokihiro SATOH (Japon)
Stefan BOHNENBERGER (Allemagne)
Patrick VEYSSIERE
DSM - Isabelle CHEMIN et Guido HUBNER
1992Christophe BALLANGE
Emmanuel ARAGON
Ko KASHIWAGI (Japon)
Geneviève BURKARDT (Suisse)
1991René RIOU
Marika PERROS
Véronique MATTEUDI
Rosario MINEO
Satoko MASUDA (Japon)
Takanobu KOBAYASHI (Japon) // 1998 //
   



Né en 1960 à Tokyo

TAKANOBU réalise des tableaux de petits formats dont les thèmes sont des objets ou des êtres, (gold fish), issus de l’environnement quotidien qu’il peint en des tons pastels, à la manière d’une nature morte. Chaque sujet choisi, couvert, poisson, nuage, ciel, casserole etc... est un détail qu’il extrait de la réalité et place et isole au centre de la toile sur un plan coloré. L’objet ainsi déréalisé devient une pure image qui diffuse sa propre lumière, un peu à la manière d’une icône. “Gas range”, le brûleur, éclaire littéralement la toile de sa corolle lumineuse. Chaque objet flotte dans la couleur, au point central de la toile où les forces contraires s’annulent et où toute pesanteur est suspendue. Une assiette devient aussi légère que l’air ou le poisson et l’oreiller, gonflé de clarté, est plus proche de son voisin le nuage ou du rêve qu’il inaugure.
Les peintures intimistes de Takanobu sont baignées d’une lumière ineffable un peu à la manière de cette eau, fine, imperceptible dans laquelle sont plongés les poissons et qui les traverse.


Le travail de Takanobu Kobayashi est d’abord une oeuvre rassurante au regard de toute personne qui veut s’intéresser à l’art de son temps. C’est une oeuvre composée de dessins et de peintures résolument figuratifs. Les sujets représentés sont a priori anodins. Ce sont principalement des objets ou des images qui font partie de la vie quotidienne de l’artiste : la casserole qu’il utilise pour sa cuisine, une assiette avec les couverts, un oreiller sur un lit, le fond de la baignoire...
En plus ces images ne dégagent aucun sentiment de violence ou d’exubérance. Les couleurs sont en général des tons plutôt froids et traités en faibles contrastes. Il n’y a jamais une opposition forte de couleurs. Parfois, certaines oeuvres sont proches de la monochromie. Tout concorde donc à la simplicité et à l’apaisement dans l’image représentée.

Pourtant, le travail de Takanobu Kobayashi est plus complexe qu’il ne le laisse percevoir. Ces images “déshumanisées” sont sans doute l’expression de ses sentiments profonds et de son rapport au monde et à la vie. Les deux tableaux représentant le poisson rouge vu de face dans son aquarium, la bouche ouverte sur un néant évoque dans la pudeur qui semble caractériser l’artiste, son propre rapport aux autres et sa situation d’artiste”contemplé” dans son atelier ou à travers ses oeuvres. C’est pourquoi Takanobu dans ses peintures exprime d’abord l’émotion ou l’interrogation qu’il a face à une vision du quotidien qui le renvoie à des questions plus profondes sur la vie, la mort, son rapport au monde.

Sa peinture n’est pas action, mais contemplation philosophique. Les éléments fondamentaux y sont toujours présents : le jeu, le vide, le trou, la lumière, le cosmos...
Ainsi ses visions oniriques évoquent tantôt des sentiments de plénitude comme cette image captée à Monflanquin de la lumière dans le feuillage d’un arbre ou d’angoisse comme cet oreiller vide sur un lit évoquant une couche funéraire.
C’est avec beaucoup de modestie et de pudeur que Takanobu Kobayashi nous livre ses sentiments.

Yannick LINTZ
Conservateur du musée des Beaux-Arts d’Agen


Takanobu KOBAYASHI
Artiste en résidence à Monflanquin été 1998
Catalogue 16 pages + couverture - 16 x 21 cm
4 photographies
Texte Y. Lintz
Epuisé